Intelligence artificielle "Intelligence artificielle et cognition : Apprentissage naturel et artificiel" : la conférence...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Concevoir des algorithmes et des modèles de Machine Learning plus éthiques : 3 questions à Michael Kearns

Michael Kearns, professeur de sciences informatique et de l'information à l'Université de Pennsylvanie, travaille notamment sur les sujets de l'apprentissage automatique, de la théorie algorithmique...

L’UNESCO présente ses recommandations pour le développement de l’écosystème de l’intelligence artificielle africain

En 2018, un forum sur l'intelligence artificielle en Afrique avait été organisé par l'UNESCO et l'Université Mohamed VI Polytechnique. L'objectif était d'explorer les opportunités...

Lanfrica, le TAL appliqué aux langues africaines – Entretien avec Bonaventure Dossou et Chris Emezue

Faire tomber la barrière des langues grâce aux données et à l'IA et renforcer l'accès à l'information dans les langues aux ressources limitées, deux...

Une équipe de recherche exploite le machine learning pour déterminer les indicateurs du risque suicidaire

Chez les 15-24 ans et chez les étudiants, le suicide est la seconde cause de mortalité. En partant de ce constat, une équipe de...

“Intelligence artificielle et cognition : Apprentissage naturel et artificiel” : la conférence Olivier Legrain se tiendra à l’ENS les 5 et 6 juillet

Les 5 et 6 juillet prochain, l’intelligence artificielle sera au coeur de la conférence Olivier Legrain organisée à l’ENS. Intitulé “Intelligence artificielle et cognition : Apprentissage naturel et artificiel”, cet événement sera l’occasion d’assister à des sessions et aux interventions de chercheurs et experts tant français qu’internationaux. (CP)

L’intelligence artificielle entendue au sens large est au cœur d’une révolution à la fois scientifique, technologique et sociétale. Elle consiste à déployer à de grandes échelles des algorithmes qui apprennent à simuler certaines fonctions cognitives, et ambitionne parfois de remplacer l’humain dans de nombreuses tâches nécessitant des fonctions cognitives supérieures (langage, perception, action, décision, etc.).

A quel point l’IA apporte-t-elle des modèles valides pour l’étude de la cognition et de l’apprentissage ? En quoi les données des sciences cognitives peuvent-elles inspirer de nouveaux algorithmes ? En quoi les algorithmes qui remplacent l’humain sont-ils fiables ? Quelles conséquences pour l’imbrication de l’humain et de la machine dans la société de demain ?

L’objectif de cette conférence est d’examiner plus en détail les liens entre IA et cognition : elle réunira des acteurs à la pointe de leur domaine en apprentissage machine et en sciences cognitives à la fois dans leurs aspects recherche fondamentale et appliquée.

Elle comportera trois parties distinctes, chacune adressée à une audience différente :

I – Sociétale “Intelligence artificielle et cognition : les grands enjeux de société”

Des villes intelligentes aux algorithmes prédictifs, des assistants personnels aux voitures autonomes, l’intelligence artificielle va-t-elle rendre obsolète l’intelligence humaine ?

Plusieurs spécialistes débattent à l’ENS de ces questions cruciales pour notre avenir dont :

  • Marc Mézard, Directeur de l’Ecole Normale Supérieure
  • Marc Schoenauer, Directeur de Recherche, INRIA Saclay – Île-de-France et Co-directeur équipe “Tackling the Underspecified”
  • Marie Ekeland, Co-fondatrice, Daphni
  • Modération par Daniel Cohen, Professeur et Directeur du département d’économie de l’Ecole Normale Supérieure

Niveau : Tout public
Langue : Français

II – Industrielle : “I.A. et technologies cognitives”

Cette conférence industrielle abordera les défis soulevés par les applications de l’intelligence artificielle aux technologies cognitives autour de trois tables rondes :

1- Panel éducation : Interactions entre l’étude de l’apprentissage humain et le développement d’agents éducatifs ainsi que de jeux sérieux, avec :

  • Kaśka Porayska-Pomsta – Knowledge Lab, Institute of Education, UCL
  • Vanda Luengo – Laboratoire d’Informatique, Université Pierre et Marie Curie, Paris
  • Rodolphe Lampe – Lead Data Scientist, Lalilo
  • Severin Hacker – CTO, Duolingo
  • Benoit Praly – CTO, Domoscio
  • Son Thierry Ly – CEO, Didask
  • Modératrice : Marie Lacroix – Co-fondatrice, Cog’X

2- Panel traitement automatique du langage naturel : Développement et utilisation d’agents conversationnels, examen approfondi de leur rapport aux aspects cognitifs du langage, avec :

  • François Yvon – LIMSI, CNRS, Université Paris-Sud
  • Frédéric Béchet – LIS, CNRS, Aix-Marseille Université
  • Marco Baroni – Research Scientist, Facebook AI Research, Paris
  • Omer Biran – CTO, Recast.ai
  • Géraldine Damnati – Research engineer, team Deskin, Orange Labs
  • Rodolphe Gelin – CSO, SoftBank Robotics
  • Linne Ha – Director of Research and Machine Intelligence, Google
  • Modératrice : Georgia Loukatou – Doctorante, ENS Paris

3- Panel interfaces cognitives : Neurosciences de l’apprentissage dans les interfaces cerveau-machine, avec :

  • Sid Kouider – ENS, Paris
  • Jérémie Mattout – INSERM, Lyon, France
  • Michel du Peloux – CEO, Mensia
  • Quentin Soulet de Brugière – Co-founder & chief technical officer, Rythm
  • Marie Brandewinder – Directrice Générale, Physip
  • Christophe Micheyl – Chercheur, Starkey
  • Modérateur : Gaetan de Lavilleon – Co-fondateur et President, Cog-X

La journée se concluera par une discussion générale centrée sur l’amélioration des interactions entre intelligence artificielle et technologies cognitives.

Niveau : Professionnel
Langue : Anglais

III – Scientifique “Acquisition humaine et artificielle du langage”

En dépit des progrès considérables de l’intelligence artificielle au cours des dernières années, la maîtrise des subtilités du langage naturel constitue encore un défi majeur pour ces technologies. En revanche, leur développement a su faciliter la construction de nouveaux modèles cognitifs de l’apprentissage du langage chez l’humain. Il convient, dès lors, de considérer la possibilité de s’appuyer sur ces dernières avancées afin de dépasser les limites actuelles de la machine. Aussi, cette conférence scientifique entreprendra d’élucider les intersections fondamentales entre acquisition naturelle et artificielle du langage.

À ce titre, la psycholinguistique offre un cadre théorique des plus pertinents puisqu’elle identifie des mécanismes cognitifs pouvant être transposés à l’apprentissage computationnel, pour imiter les capacités humaines. De plus, à travers ses protocoles expérimentaux, elle fournit des critères pour évaluer les performances des algorithmes en les comparant directement aux résultats observés chez l’homme.

Réciproquement, les approches computationnelles perfectionnent des concepts et des outils applicables aux différentes théories de l’apprentissage naturel du langage, autant adaptés à leur analyse qu’à leur évaluation quantitative.

Lors de cette rencontre, des chercheurs de renommée internationale partageront leurs découvertes les plus récentes afin de baser les discussions. En vue de favoriser l’interdisciplinarité des échanges, chacune des trois sessions de la conférence confrontera un psycholinguiste à un linguiste computationnel. L’examen abordera tout d’abord l’apprentissage du langage “à l’état sauvage”, c’est-à-dire sous sa forme la plus brute. Il se resserrera en second lieu sur l’acquisition de la syntaxe. La dernière session se focalisera sur une unité plus restreinte : les mots. Enfin, la conférence se clôturera par une discussion générale, incluant chacun des conférenciers, combinant les points de vue sur le rapport entre apprentissage naturel et artificiel du langage.

Parmi les chercheurs qui participeront à cette partie de la conférence, nous pouvons citer :

  • Susan Goldin-Meadow, University of Chicago
  • Afra Alishahi, Tilburg University
  • Phil Blunsom, University of Oxford / DeepMind
  • Cynthia Fisher, University of Illinois Urbana-Champaign
  • Chen Yu, Indiana University Bloomington
  • Michael Frank, Stanford University
  • Alejandrina Cristia, ENS / EHESS / CNRS
  • Anne Christophe, EHESS / ENS / INRIA
  • Emmanuel Dupoux, EHESS / ENS / INRIA

Niveau : Académique
Langue : Anglais

Plus d’informations et inscription sur le site de l’événement : olivierlegrain.ens.psl.eu


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

La France et l’Allemagne débloquent 17,5 millions d’euros pour financer les cinq projets lauréats de leur APP commun

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, la Direction générale des Entreprises (DGE) organise, avec le soutien du Hub...

La start-up marseillaise Telaqua annonce une levée de fonds de 4 millions d’euros

Telaqua, startup marseillaise spécialisée dans la gestion des systèmes d’irrigation agricoles et viticoles, a annoncé le 11 mai dernier une levée de fonds de...

L’accélérateur de start-ups Future4care inaugure officiellement ses locaux et sa plateforme numérique

Le 10 juin 2021, Sanofi, Capgemini, Generali et Orange annonçaient la création de Future4care qui a pour ambition d’accélérer le développement de solutions européennes...

Hewlett Packard Enterprise annonce la construction de sa première usine dédiée au HPC et à l’IA en Europe

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a annoncé, le 18 mai, la construction de sa première usine en Europe destinée à soutenir le développement de supercalculateurs...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci