Intelligence artificielle Intelligence artificielle en Belgique : la coalition AI4Belgium publie ses recommandations

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....

Supply Chain : Une étude Ivalua permet de mesurer l’impact de la pandémie sur la digitalisation

Ivalua est un fournisseur de solutions de gestion des dépenses basées sur le Cloud. La société accompagne les entreprises dans la gestion des différentes...

Lanfrica, le TAL appliqué aux langues africaines – Entretien avec Bonaventure Dossou et Chris Emezue

Faire tomber la barrière des langues grâce aux données et à l'IA et renforcer l'accès à l'information dans les langues aux ressources limitées, deux...

Intelligence artificielle en Belgique : la coalition AI4Belgium publie ses recommandations

Conscients de l’importance croissante de l’intelligence artificielle, l’ensemble des pays souhaitent tour à tour rejoindre le train en marche afin de ne pas se retrouver exclus. La coalition AI4Belgium vient aujourd’hui de publier son rapport regroupant une série de recommandations pour la Belgique.

Ce rapport, demandé et préfacé par Alexander De Croo & Philippe De Backer, Ministres de l’Agenda Digital belge a été publié par AI4Belgium dans le but de “mettre l’intelligence artificielle et ses implications au sommet de l’agenda politique (fédéral et régional) en Belgique”.

Le document est consituté de 6 chapitres :

  • Redéfinir un pacte pour l’éducation.
  • Développer une stratégie de données responsable.
  • Soutenir l’adoption de l’IA dans le secteur privé.
  • Innover et diffuser.
  • Améliorer les services publics et stimuler l’écosystème.
  • Nos principes d’implémentation.

Couvrant un large spectre d’enjeux liés à l’intelligence artificielle, ses préconisations visent à permettre à la Belgique de devenir dès à présent et dans la durée, un important acteur européen d’une IA responsable, permettant ainsi au pays de tirer parti des avancées sociétales et économiques permises par les technologies d’intelligence artificielle. La coalition AI4Belgium précise notamment qu’un minimum d’1 milliard d’euros d’investissement seront nécessaires d’ici 2030.

AI4Belgium est une initiative regroupant 42 experts de la communauté de l’intelligence artificielle belge.

Consulter le rapport


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
ActuIA

Partager l'article

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....

Supply Chain : Une étude Ivalua permet de mesurer l’impact de la pandémie sur la digitalisation

Ivalua est un fournisseur de solutions de gestion des dépenses basées sur le Cloud. La société accompagne les entreprises dans la gestion des différentes...

Lanfrica, le TAL appliqué aux langues africaines – Entretien avec Bonaventure Dossou et Chris Emezue

Faire tomber la barrière des langues grâce aux données et à l'IA et renforcer l'accès à l'information dans les langues aux ressources limitées, deux...