Actualité IA et santé : retour sur la collaboration entre Microsoft et AstraZeneca...

Pour approfondir le sujet

Le défi de Safety Line et d’Inria : un outil numérique afin d’économiser du carburant pour les avions

Dans le cadre d'un partenariat entre la start-up Safety Line et Inria, des chercheurs de l'institut national de recherche en informatique et en automatique...

Focus sur trois projets de recherches pour mieux comprendre le comportement animal

Les projets impliquant l'intelligence artificielle et les animaux semblent se développer progressivement. Que ce soit pour lutter contre l'extinction des éléphants d'Afrique, reconnaitre les...

Un modèle de machine learning permet de mieux comprendre le fonctionnement des lymphocytes

Des chercheurs de l'Université Aalto et de l'Université d'Helsinki, en Finlande, ont développé un nouveau modèle d'IA capable de relier les cellules immunitaires aux...

Bulgarie : Le Sofia Tech Park se dote d’un supercalculateur conçu par le français Atos

Ce 11 mai 2021, le nouveau supercalculateur EuroHPC du Sofia Tech Park en Bulgarie a été entièrement assemblé et livré par Atos. L'entreprise française...

IA et santé : retour sur la collaboration entre Microsoft et AstraZeneca et l’appel à candidatures aux start-ups

Le 6 septembre dernier, Microsoft et AstraZeneca ont annoncé le lancement de leur collaboration dans le domaine de l’intelligence artificielle au service du patient. À cette occasion, un appel à candidature a été ouvert aux start-ups ayant développé une solution dédiée à la santé fondée sur une technologie d’intelligence artificielle et destinée aux patients, aux professionnels de santé, aux établissements hospitaliers.

La collaboration entre Microsoft et AstraZeneca prendra notamment la forme de l’AI Factory for Health, un accélérateur européen de start-ups spécialisées dans l’IA. Présenté à l’occasion de l’événement AI for Health qui s’est tenu au Palais de Tokyo, il a été créé en partenariat avec Inria. La création de cette AI Factory dédiée à la santé répond au fait que Microsoft avait identifié ce secteur comme l’un des secteurs clés pour l’avenir, au même titre que l’environnement/énergie, les transports, les services financiers ou encore l’agroalimentaire.

AI Factory for Health

Depuis sa création, pas moins de 27 start-ups ont été accompagnées au sein de l’AI Factory. Chacune d’entre elles a bénéficié d’un partenariat à la fois technique, marketing et business. Du mentoring aux conseils techniques sur leurs solutions, en passant par des recommandations en matière de promotion et commercialisation dans le cadre d’une démarche de co-marketing ou de co-selling. Microsoft propose à chaque start-up un soutien personnalisé, et cela à chaque étape de leur croissance.

L’ambition de l’AI Factory for Health annoncée la semaine passée a vocation d’une part à soutenir l’innovation dans le secteur de la santé, et d’autre part à accompagner ces jeunes entreprises à poursuivre leur développement dans l’intelligence artificielle et le cloud computing, au service des patients et du corps médical, afin de proposer une médecine renouvelée et individualisée.

Cet accélérateur de start-ups se veut un laboratoire de co-innovation qui met en lien les start-ups, le monde de la recherche et les différents acteurs du secteur. Les start-ups de l’AI Factory for Health bénéficieront du savoir-faire et de l’expertise d’AstraZeneca en matière de pathologies, de connaissances des besoins des patients et des professionnels de santé, ainsi que ses compétences dans le domaine juridique, de l’accès aux établissements, et des données de santé, et ce, pour les différents pays européens dans lesquels AstraZeneca opère.

Microsoft apportera ses compétences technologiques et les services de la plateforme Azure ainsi qu’un accompagnement personnalisé notamment via son réseau commercial. Inria, l’institut national de recherche en sciences du numérique, France Digitale, l’incubateur iPEPS-ICM, les Venture Capital Partech et Serena s’associent également à l’AI Factory for Health et interviendront lors des différentes phases du programme : sourcing des start-ups IA, processus de sélection, coaching, etc. pour apporter leurs expertises.

Un appel à candidature ouvert du 5 septembre au 31 octobre

Afin de rejoindre l’AI Factory for Health, les start-ups peuvent envoyer leur candidature dès à présent. Pour ce faire, rendez-vous ici pour déposer un dossier. Bon à savoir : le dépôt des candidatures est ouvert du 5 septembre au 31 octobre.

Les conditions pour candidater ?

  • Avoir développé une solution dédiée à la santé fondée sur une technologie d’intelligence artificielle et destinée aux patients, aux professionnels de santé, aux établissements hospitaliers
  • Avoir déjà réalisé une levée de fonds

L’annonce des 6 start-ups sélectionnées sera officialisée fin novembre.

Thierry Maubant

Partager l'article

Le défi de Safety Line et d’Inria : un outil numérique afin d’économiser du carburant pour les avions

Dans le cadre d'un partenariat entre la start-up Safety Line et Inria, des chercheurs de l'institut national de recherche en informatique et en automatique...

Focus sur trois projets de recherches pour mieux comprendre le comportement animal

Les projets impliquant l'intelligence artificielle et les animaux semblent se développer progressivement. Que ce soit pour lutter contre l'extinction des éléphants d'Afrique, reconnaitre les...

Un modèle de machine learning permet de mieux comprendre le fonctionnement des lymphocytes

Des chercheurs de l'Université Aalto et de l'Université d'Helsinki, en Finlande, ont développé un nouveau modèle d'IA capable de relier les cellules immunitaires aux...

Bulgarie : Le Sofia Tech Park se dote d’un supercalculateur conçu par le français Atos

Ce 11 mai 2021, le nouveau supercalculateur EuroHPC du Sofia Tech Park en Bulgarie a été entièrement assemblé et livré par Atos. L'entreprise française...