Intelligence artificielle Google installe son premier centre d'intelligence artificielle sur le continent africain

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Recevez le magazine de l’intelligence artificielle ActuIA N°3

Le magazine de l'intelligence artificielle, ActuIA N°3 du 15 février 2021, paraîtra très prochainement. En ce contexte de pandémie, nous vous recommandons fortement de...

Atos a inauguré son premier laboratoire d’intelligence artificielle à Munich

Atos a présenté son premier laboratoire d’intelligence artificielle en Allemagne. Inauguré à Munich, cet espace d’innovation, permet à Atos de développer pour ses clients...

SKEMA lance un laboratoire mondial en intelligence augmentée sous la direction de Thierry Warin

C'est un nouveau laboratoire de recherche mondial en intelligence augmentée qui voit le jour. Lancé par SKEMA Business School, le SKEMA AI Global Lab...

Saagie présente son laboratoire de Recherche dédié à l’intelligence artificielle

Ce lundi 14 janvier, Saagie a annoncé l’ouverture officielle de son laboratoire de recherche dédié à l’intelligence artificielle. Désormais actif, ce laboratoire, opérationnel depuis janvier...

Google installe son premier centre d’intelligence artificielle sur le continent africain

États-Unis, Europe, Chine, Inde, Singapour, Émirats Arabes Unis ou encore Canada, de nombreux pays et régions sont souvent au coeur de l’actualité dans le domaine de l’intelligence artificielle. L’Afrique n’est cependant pas en reste et de nombreux professionnels et start-ups innovantes sont suivis par les géants de la technologie. Google est l’un des acteurs les plus actifs sur le continent et est passé à la vitesse supérieure en annonçant l’ouverture dans quelques mois du Google AI Research Center Accra, son premier centre de recherche en intelligence artificielle sur place.

Installé à Accra, au Ghana, ce centre sera dirigé par Moustapha Cissé. Cet ingénieur sénégalais, docteur en mathématiques et physique et ancien salarié du FAIR Paris a rejoint Google. Diplomé en mathématiques et physique de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, Moustapha Cissé est titulaire d’un master en intelligence artificielle et d’un doctorat en Computer Science de l’Université Pierre et Marie Curie. Désormais, il sera à la tête du Google AI Research Center Accra avec Jeff Dean, associé principal de Google AI.

“Nous sommes ravis de conjuguer notre intérêt pour la recherche sur l’IA et l’apprentissage automatique, avec notre expérience personnelle en Afrique. Nous voulons ainsi repousser les limites de l’IA et contribuer à relever des défis dans des domaines tels que la santé, l’agriculture et l’éducation. (…)

Nous nous engageons à travailler en collaboration avec les universités et les centres de recherche locaux, ainsi qu’avec les décideurs, sur les applications possibles de l’IA en Afrique”.

Afin de réunir les “meilleurs chercheurs et ingénieurs en machine learning”, le Google AI Research Center Accra a d’ores et déjà lancé un appel à candidatures ouvert aussi bien aux chercheurs scientifiques qu’aux chercheurs ingénieurs en logiciel. Après Paris, Zurich, Tokyo, Beijing, Montréal, Toronto, Seattle, Boston, Tel-Aviv et New York, Accra devient la 11e ville à accueillir un centre de recherche IA Google.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thierry Maubant

Partager l'article

Laurent Félix devient Directeur Général France d’Ekimetrics

Ekimetrics, spécialiste européen en data science et intelligence artificielle au service des entreprises, a annoncé cette semaine la nomination de Laurent Félix au poste...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....