Focus sur OOrion, l’application mobile qui vient en aide aux personnes déficientes visuelles

OOrion est avant tout un projet : celui de venir en aide aux personnes aveugles ou malvoyantes dans leur quotidien avec une application mobile qui leur permette de retrouver des objets dans leur environnement. Il a donné naissance à la start-up du même nom qui depuis ne cesse d’améliorer l’application, avec notamment le scan instantané de l’environnement et la reconnaissance de texte.

En 2018, Stéphanie Robieux, cofondatrice d’OOrion, et des étudiants de Centrale Lyon participent au Handitech Startup Weekend. Ils y font la rencontre de Christine, déficiente visuelle, qui leur raconte avoir passé plus de 20 minutes à chercher en vain les clefs tombées de sa poche. Comme elle, 1.7 million de personnes en France sont atteintes de déficience visuelle, et perdent un temps et une énergie considérables pour identifier et retrouver les objets dans leur environnement.

Les étudiants qui voulaient, dans le cadre de leur projet d’études à Centrale Lyon, trouver une idée de création d’entreprise à impact, ont décidé de trouver la solution qui faciliterait la vie des déficients visuels et leur rendrait leur autonomie. Ils ont alors l’idée de développer une application mobile qui leur permettrait de retrouver les objets qu’ils cherchent grâce à la caméra de leur smartphone.

Leur projet va remporter en 2019 le 1er prix du Social Tech Challenge et le 2ème prix du start-up challenge, ce qui va leur permettre de réaliser un premier prototype. En 2020, Stéphanie Robieux et Thomas Brisson, expert en IA et data science, cofondent la start-up OOrion qui va intégrer l’incubateur Manufactory à l’Université Jean Moulin Lyon 3.

L’application OOrion

En 2021, la start-up présente la version alpha de l’application, rencontre des associations de déficients visuels pour l’améliorer et la 1ère version est mise en ligne gratuitement sur l’Apple Store en janvier 2022. Reposant sur la reconnaissance visuelle, elle propose deux fonctionnalités : la recherche d’objets et le scan instantané d’un environnement.

Grâce à l’algorithme qui a été entraîné à reconnaître des objets, l’utilisateur de l’application obtient une description des objets qu’il filme autour de lui. S’il est à la recherche d’un objet précis et que celui-ci fait partie des données qui ont permis d’entraîner l’algorithme, l’application va l’identifier et guider l’utilisateur vers lui grâce à des bips et des vibrations.

La reconnaissance de texte

La start-up qui a intégré l’incubateur H7 cette année propose une nouvelle fonctionnalité : la reconnaissance de texte. Très utile dans la vie quotidienne des déficients visuels, elle leur permet par exemple de savoir ce que contient un courrier, de trouver le magasin ou l’adresse cherchés.

Actuellement totalement gratuite, l’application compte près de 4 000 téléchargements. Elle pourrait être disponible par la suite sous forme d’abonnement payant, ce qui permettrait à l’équipe d’OOrion, qui a recruté un développeur cette année, de continuer à l’améliorer.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.
Thématique(s) Marché de l'IA
Plus d'actualités sur OOrionStéphanie RobieuxThomas Brisson
Pour aller plus loin intelligence artificielle
Sur le même thème
Partager l'article
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.