Intelligence artificielle Focus sur MintT, start-up médicale belge qui ambitionne l'international

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

MassChallenge et Enterra Solutions annoncent un partenariat

MassChallenge Suisse, qui fait partie du réseau mondial d'innovateurs de MassChallenge, a annoncé le 30 mars dernier, un partenariat avec Enterra Solutions, dont la...

DGFiP : les contrôles fiscaux s’appuient de plus en plus sur l’Intelligence Artificielle et le data-mining

En 2017, le projet CFVR (ciblage de la fraude et valorisation des requêtes) faisait l’objet, d’un financement par le FTAP (Fonds de Transformation de...

Hewlett Packard Enterprise France lance la huitième édition de son programme d’accélération de start-ups

Lancé en 2015, le programme start-up Hewlett Packard Entreprise (HPE) a déjà permis à plus de 120 jeunes entreprises de bénéficier d’un accompagnement personnalisé....

PariSanté Campus dévoile les soixante start-ups de sa première promotion

Le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le Ministère des Solidarités et de la Santé, l’Inserm, l’Université PSL (Paris Sciences...

Focus sur MintT, start-up médicale belge qui ambitionne l’international

MintT (Medical Intelligence Technologies) se donne pour mission d’aider les personnes âgées à vieillir dans les meilleures conditions et à garder tant que possible leur autonomie. Elle a notamment développé ISA, une solution de détection et prévention des chutes, déjà utilisée dans des hôpitaux, des EHPAD et résidences services en Belgique, France, au Luxembourg et aux Pay-Bas. Avec cette solution, MintT met l’intelligence artificielle au service des résidents mais aussi du personnel soignant pour la prévention des chutes.

MintT a été créée en 2014 par Jérôme Laurent-Michel, infirmier et responsable douleurs, Thibaud Remacle, cofondateur en 2007 de Softkinetic, et Franck Casado, ingénieur en traitement du signal. En 2018, Eric Krzeslo rejoint l’équipe qu’il connaît bien puisqu’il a cofondé Softkinetic avec Thibaud Remacle, cette société spécialisée dans les capteurs d’images 3D et les logiciels de reconnaissance de mouvements a d’ailleurs été revendue au groupe Sony en 2015. Ils ont travaillé au développement d’ISA (Intelligent Sensing for Ageing) avant de débuter en 2019, l’installation de cette solution dans les chambres des patients des hôpitaux et maisons de repos belges.

Une levée de fonds de 1,375 M € en 2020 a permis à la start-up d’accélérer le développement de sa solution et de poursuivre son installation dans des EHPAD et hôpitaux de Belgique, France et Luxembourg.

ISA, capteur intelligent pour la détection et la prévention des chutes

Le personnel soignant est débordé que ce soit dans les hôpitaux ou dans les EHPAD, en Belgique, par exemple, on compte un soignant pour 30 lits la nuit. ISA a été conçu pour améliorer la qualité des soins mais aussi pour soulager le personnel soignant.

Les chutes sont de plus en plus fréquentes avec l’âge, on estime que 70% des patients de ces établissements tombe au moins une fois par an. Ces chutes peuvent avoir de graves conséquences physiques comme des fractures, plus difficiles à consolider, mais aussi psychologiques dues à la peur de rechuter et entraînent une perte d’autonomie plus rapide. Les conséquences sont aussi financières pour l’établissement.

Eric Krzeslo, CEO de MintT, déclare :

« Dans un EHPAD de 80 lits, 400 chutes surviennent en moyenne annuellement dont 2/3 ne sont pas documentées ou simplement pas connues. Hospitalisations, revalidation, charge supplémentaire de travail… : les conséquences des chutes sont réelles. Outre les conséquences physiques et psychologiques graves pour les personnes ayant chuté, nous estimons que le temps passé par le personnel médical et paramédical à traiter les conséquences des chutes en maison de repos, que ce soient les soins, la revalidation, le soutien psychologique ou le temps administratif représente un coût de 150 000 € par an. »

Une solution basée sur l’IA régulièrement mise à jour

MintT a lancé en 2018 son programme R&D. Depuis la première version d’ISA, le développement de nouvelles fonctionnalités, l’amélioration de son ergonomie ou encore l’utilisation de l’IA permettent de propo­ser régulièrement des mises à jour du dispositif.

Le système ISA est composé d’un capteur 3D connecté installé dans la chambre du patient, qui repose sur l’IA, des algorithmes d’analyse et des applications Cloud.

En juin 2021, la société a annoncé un partenariat avec Microsoft qui va lui permettre d’utiliser le capteur 3D « Time of Flight » de Microsoft ainsi que la plateforme cloud Azure.

Eric Krzeslo déclarait alors :

« La plateforme Azure Depth de Microsoft… nous permettra de renforcer notre modèle commercial durable et reproductible pour le bénéfice direct de nos clients et de leurs patients : hôpitaux universitaires, cliniques, maisons de retraite et résidences-services. »

La start-up dispose à présent d’une expertise unique sur les circonstances dans lesquelles surviennent les chutes : pas moins de 500 000 h de captation et des milliers de cas alimentent l’algorithme. Le système peut être utilisé sur un écran tactile et une application mobile, ou même intégré aux systèmes existants.

MintT estime que « ces données sont d’une grande utilité afin d’optimiser la gestion des budgets de soin de santé et d’améliorer la personnalisation des prises en charge. »

En outre, elle offre une formation au personnel soignant lors de l’installation du système ISA sur la prévention des chutes.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Victor Schmidt, doctorant sous la direction de Yoshua Bengio, est le lauréat de la 6ème bourse Antidote en TAL

Druide informatique a annoncé fin mai la nomination du lauréat de la 6e Bourse Antidote en traitement automatique de la langue (TAL). Victor Schmidt,...

Retour sur le lauréat du Prix CNIL-INRIA pour la protection de la vie privée

Fin mai, François Pelligrini et Mathieu Cunche, co-présidents du Jury du Prix CNIL-Inria, ont remis le prix pour la protection de la vie privée...

La Lufthansa s’appuie sur le logiciel « Virtual Aviation Training » de NMY pour former ses équipes de cabine

La pandémie a fortement impacté les compagnies aériennes. Depuis la levée des restrictions sanitaires, elles doivent affronter un autre problème : malgré une forte...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci