Prochain numéro du magazine ActuIA le 15 octobre
Actualité Edge AI : Cartesiam identifié dans la courbe « Gartner Hype Cycle...

Pour approfondir le sujet

8 startups et PME françaises lauréates de l’appel à projets EUREKA – Challenge international COVID-19

Bpifrance a annoncé ce jour les lauréats du Challenge international Covid-19. Suite à l'appel à projets ouvert du 15 avril au 15 mai 2020,...

Une approche européenne de l’intelligence artificielle : EIT Digital fait part de ses recommandations

EIT Digital a présenté son troisième rapport de sa série Policy Perspective. Il aborde la manière dont l'Europe devrait gérer l'intelligence artificielle et fournit...

Replay – Conférence 1re Pierre : Cité de l’Intelligence Artificielle organisée par le département des Alpes-Maritimes et l’Institut EuropIA

Le lundi 14 septembre 2020 s'est déroulé le troisième #IADATES organisé par le département des Alpes-Maritimes et l’Institut EuropIA. Intitulée "1re Pierre : Cité...

reciTAL, spécialiste du TAL, lève 3,5 M€ auprès de Breega

Paris, le 10 septembre 2020 - reciTAL, start-up IA spécialisée dans les solutions de Document Intelligence, effectue une première levée de fonds de 3,5 M€...

Edge AI : Cartesiam identifié dans la courbe « Gartner Hype Cycle 2019 for Semiconductors and Electronic Technologies »

Chaque année, Le Gartner Group publie son Hype Cycle. Ce rapport, très attendu par les industriels et les investisseurs, rend plus accessibles les modèles de maturité des technologies. Il décrit notamment les grandes tendances qui auront un impact fort sur les DSI et sur les entreprises. La dernière mouture s’intéresse aux semi-conducteurs et aux technologies électroniques. Elle place le Edge AI comme une technologie émergente et génératrice d’innovation. 

Cartesiam : Seul éditeur de logiciel recensé parmi les grands acteurs du microcontrôleur.

Pour le Gartner Group, ces technologies d’IA embarquée auront de forts impacts transformationnels dans les deux à cinq ans. Cartesiam est le seul éditeur de logiciel listé comme vendeur. Ceci s’explique par le fait que la start-up a développé une technologie (NanoEdge™ AI) destinée à l’intelligence artificielle dans le « Edge ». Les deux autres acteurs mentionnés par le Gartner dans cette catégorie « Edge AI » sont deux fabricants de semi-conducteurs, STMicroelectronics et Renesas Electronics.

« Le fait d’être identifié dans la Gartner Hype Cycle 2019 comme l’un des 3 fournisseurs de la brique Edge AI est un grand honneur et une belle reconnaissance pour toute l’équipe Cartesiam. Notre technologie est le fruit de plusieurs années de recherche et développement où nous avons fait le choix de réécrire, à partir de l’algèbre, tous les algorithmes de machine learning afin qu’ils puissent tourner dans un environnement aussi frugal que celui d’un microcontrôleur. » commente Joël Rubino, CEO et co-fondateur de Cartesiam

Innover et gagner en productivité

Pour le Gartner Group, le « Edge AI »  va s’imposer rapidement grâce à un avantage décisif : via les fonctionnalités de Machine Learning embarquées dans un microcontrôleur, les industriels analysent et interprètent localement les données. Ils sont ainsi en mesure de supprimer la latence en termes de décision et peuvent agir vite et de manière sécurisée car les données restent en périphérie et n’ont pas besoin d’être transmises dans un cloud. Le traitement et l’analyse s’exécutent dans un microcontrôleur très peu énergivore, alors que les architectures qui utilisent des réseaux neuronaux pré-entraînés sur des serveurs restent très consommatrices d’énergie.

S’émanciper des Data Set et des Data Scientists

Comme l’explique le Gartner dans son rapport « les 3 barrières à l’adoption de l’IA », les compétences en IA et la disponibilités des données sont deux des trois barrières à l’entrée ralentissant l’adoption de l’IA et son déploiement massif dans les entreprises. Dans un modèle traditionnel, data-set et datascientist sont indissociables pour la réussite de tout projet. Or, la constitution d’un jeu de données pertinentes et la disponibilité de datascientists pour travailler ces données et développer des algorithmes basés sur les apprentissages profonds (Deep Neural Network) sont la condition sine qua non du développement de solutions.

Cartesiam décrit NanoEdge AI comme le seul moteur de machine learning capable de fonctionner en apprentissage et en inférence directement sur tous les microcontrôleurs de type Cortex M. La technologie permet d’analyser les données à la source sans passer par un traitement dans le cloud.

Gagner en productivité et en compétitivité : un enjeu vital

Les signaux analysés à la source peuvent être divers et variés. Il peut s’agir, comme le fait Bob, l’assistant intelligent de éolane, d’apprendre puis de surveiller les vibrations d’une machine. L’objectif étant d’en détecter les anomalies et de réaliser, dès que nécessaire, des opérations de maintenance prédictive. Cette solution, qui se base sur NanoEdge™ AI de Cartesiam, est d’ores et déjà déployée de manière massive dans des entreprises européennes de toutes tailles et plus récemment aux USA. D’autres clients de Cartesiam, bureaux d’études et clients finaux, travaillent sur des solutions à base de NanoEdge™ AI mais utilisant des signaux différents tels que le son, la magnétométrie, la pression ou encore les polluants de l’air.

Une condition sine qua non de la réussite de l’IoT

Il se vend chaque années 40 milliards de microcontrôleurs dont 15 milliards sont connectés à l’économie mondiale. Ces composants sont intégrés dans tous les objets du quotidien, de la machine à café au climatiseur en passant par les voitures et bien évidement, dans tous les objets connectés. C’est sur ce marché de l’IA embarquée que Cartesiam ambitionne de devenir le leader mondial.

Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

8 startups et PME françaises lauréates de l’appel à projets EUREKA – Challenge international COVID-19

Bpifrance a annoncé ce jour les lauréats du Challenge international Covid-19. Suite à l'appel à projets ouvert du 15 avril au 15 mai 2020,...

Une approche européenne de l’intelligence artificielle : EIT Digital fait part de ses recommandations

EIT Digital a présenté son troisième rapport de sa série Policy Perspective. Il aborde la manière dont l'Europe devrait gérer l'intelligence artificielle et fournit...

Replay – Conférence 1re Pierre : Cité de l’Intelligence Artificielle organisée par le département des Alpes-Maritimes et l’Institut EuropIA

Le lundi 14 septembre 2020 s'est déroulé le troisième #IADATES organisé par le département des Alpes-Maritimes et l’Institut EuropIA. Intitulée "1re Pierre : Cité...

reciTAL, spécialiste du TAL, lève 3,5 M€ auprès de Breega

Paris, le 10 septembre 2020 - reciTAL, start-up IA spécialisée dans les solutions de Document Intelligence, effectue une première levée de fonds de 3,5 M€...