Capgemini s’apprête à lancer un portail de cas d’usages et accélérateurs IA

Capgemini s’apprête à lancer un portail de cas d’usages et accélérateurs IA
Actu IA

Le groupe Capgemini s’apprête à lancer la Perform AI Gallery, un portail recensant des cas d’usages de l’intelligence artificielle ainsi que des accélérateurs permettant d’en simplifier le déploiement. Nous avons profité de l’occasion pour revenir avec Valérie Perhirin et Sébastien Guibert sur la relation qu’entretient Capgemini avec l’intelligence artificielle.

Fort de ses 51 ans d’existence, Capgemini s’est imposé comme un expert en services informatiques. L’intelligence artificielle est également au coeur de ses activités dans des secteurs aussi divers que : l’aérospatial et la défense, l’énergie, la chimie, l’industrie, les services financiers, les services publics ou encre les médias.

Capgemini s’appuie pour cela sur des compétences internes mais également celles de startups à forte valeur ajoutée avec laquelle elle collabore étroitement, parmi lesquelles  Deepomatic, Saagie et Tiny Clues.

Avec PerformAI, Capgemini veut devenir un acteur majeur de l’industrie de l’intelligence artificielle que le groupe voit comme technologie centrale au croisement de l’automatisation RPA, des applications Business, de la Data et l’analytique et de l’innovation des Business Models.

Les 4 mots d’ordre que s’est donné le groupe sont :

Impact :
PerformAI est piloté par l’impact. Il doit répondre aux problématiques client en priorité.

Ecosystème :
Capgemini favorise l’innovation en partenariat avec l’écosystème et s’appuie pour cela sur des partenaires startups et académiques.

Echelle :
PerformAI doit permettre de passer l’intelligence artificielle à l’échelle et aller au delà des simples MVP.

Confiance :
Capgemini tient à être considéré comme acteur de confiance, responsable du point de vue social et éthique.

À l’occasion de France is AI, nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec Sébastien Guibert, Head of AI, Big Data & Analytics, Insights & Data, Capgemini (France) et Valérie Perhirin, Global Head of Insights driven enterprise, Capgemini Invent. Ils sont revenus sur le positionnement de Capgemini sur l’intelligence artificielle, ses services mais également sur la meilleure manière de sourcer des compétences en IA et les startups avec lesquelles le groupe travaille activement. Mais l’intelligence artificielle représente également des défis pour Valérie Perhirin et Sébastien Guibert du fait de ses impacts qui appellent à réfléchir sur le type de réglementation à mettre en place.