Belgique : European AI Week du 27 mars au 31 mars

European AI Week

Semaine européenne de l’Intelligence Artificielle : convergence des technologies pour construire ensemble un avenir inclusif et désirable

(communiqué de presse du SPF BOSA et de ses partenaires)

Comment les soins de santé ou les services publics peuvent-ils être améliorés par l’IA ? Quel est le cadre de confiance développé au sein de l’Union européenne pour l’utilisation éthique et responsable des technologies digitales ? Et quelles sont les initiatives concrètes proposées par nos gouvernements ?

Comment utiliser ChatGPT et l’IA générative en général ? L’intelligence artificielle est-elle capable de conscience ? Comment les technologies digitales actuelles s’intègrent-elles dans une même matrice : l’IA, la gestion des données, l’internet des objets, la blockchain, la cybersécurité, le Web3 ? Quelles sont les compétences à acquérir pour faire face aux changements rapides du marché du travail ? En tant que citoyen ou PME, comment puis-je faire face aux cyberattaques ? Comment pouvons-nous construire l’avenir ensemble ?

La semaine européenne de l’IA vous propose de répondre à ces questions et à bien d’autres.

Un programme varié

La semaine européenne de l’IA se déroule du lundi 27 mars au vendredi 31 mars 2023. Le programme comprend des conférences inspirantes, de nouvelles publications et des débats au cours desquels vous pourrez poser vos questions et échanger avec des experts. Cette semaine, organisée par le SPF BOSA et ses nombreux partenaires en Belgique, donnera à chacun – citoyen ou PME – expert ou non – l’occasion de découvrir les perspectives qu’offre l’intelligence artificielle et les diverses technologies numériques, déjà présentes dans notre vie quotidienne. Construisons ensemble un avenir désirable !

Plusieurs interventions de ministres de nos gouvernements (fédéral et régionaux) interviendront lors de cette semaine, soutenue par le secrétaire d’Etat à la Digitalisation, à la Protection de la vie privée et à la Simplification administrative, Mathieu Michel, dans le cadre de sa politique #SmartNation.  

 

L’intelligence artificielle est en train de révolutionner tous les domaines de notre société, de l’économie à la santé, en passant par l’environnement et la culture. En Belgique et en Europe, nous assistons à une explosion des initiatives dans ce domaine, avec des entreprises, des start-ups, des universités et des centres de recherche qui travaillent ensemble pour innover et créer des solutions d’IA de pointe. Cette semaine de l’IA vise à mettre en lumière cette dynamique incroyable, en présentant les projets les plus innovants et en facilitant les échanges et les collaborations entre les différents acteurs.

Mais l’impact de l’IA va bien au-delà de la simple innovation technologique. En effet, cette technologie a le potentiel de transformer radicalement notre façon de vivre et de travailler, en créant de nouveaux emplois, en améliorant la productivité et en résolvant des problèmes complexes. Cependant, elle pose également des défis majeurs en termes d’éthique, de sécurité, de protection des données et de responsabilité sociale, qui doivent être pris en compte de manière proactive. C’est pourquoi la semaine de l’IA est également l’occasion de discuter de ces questions importantes, et de favoriser un dialogue ouvert et transparent entre les parties prenantes.

Mathieu Michel
Secrétaire d’État à la Digitalisation

Après le succès de l’édition précédente, l’écosystème AI4Belgium, en collaboration avec d’autres écosystèmes tech (blockchain4Belgium, cyber, data, E-skills), et avec le soutien des Digital Minds for Belgium, est de nouveau sur les rails pour partager les réalisations des entreprises, des citoyens et des institutions de recherche au cours de l’année écoulée ainsi que leurs objectifs pour le futur.

 

L’intelligence artificielle a connu des avancées importantes fin 2022 et plusieurs annonces vont suivre. Dans le même temps, l’Union Européenne met en place un cadre régulatoire pour créer le cadre de confiance nécessaire. Les objectifs d’adoption des technologies numériques sont ambitieux, et au-delà de l’IA ils concernent la gestion des données, la cybersécurité, la 5G, l’internet des objets, la réalité virtuelle etc. Or les citoyens comme les entreprises se posent beaucoup de questions et n’entrevoient pas toujours comment les intégrer. C’est la raison d’être de cette semaine : mettre en avant quelles sont les possibilités offertes par le numérique, répondre aux questions grâce à la disponibilité de nombreux experts, et renforcer les collaborations entre les différents écosystèmes tech en Belgique afin de construire ensemble la société de demain.
Nathanaël Ackerman
Responsable de l’équipe AI Minds du SPF BOSA et leader de la coalition AI4Belgium

Un programme riche

La semaine européenne de l’IA couvre un large éventail de sujets ainsi que la majorité des 9 objectifs cités dans le plan national de convergence de l’IA.

Voici les thèmes de la AI week 2023 :

Soins de santé

Comme l’indiquent les 10 ambitions des Digital Minds, la Belgique offre une multitudes d’opportunités pour la recherche, l’investissement et les affaires dans le domaine de l’E-Health. Les attentes des citoyens à l’égard de l’IA dans le domaine médical sont élevées. Ils pourraient bénéficier d’une médecine prédictive, préventive et personnalisée. D’autre part, le personnel de santé pourrait être déchargé des tâches administratives ou répétitives pour pouvoir se consacrer davantage aux patients.
Au cours de la semaine, le baromètre de l’adoption de l’IA par les médecins généralistes sera dévoilé et une attention particulière sera portée sur les applications de l’IA à la santé mentale.

Les compétences et l’avenir des emplois

Quel est l’impact de l’IA et des technologies numériques sur les métiers actuels et quels sont les nouveaux métiers qui vont apparaitre ? Comment le système éducatif est-il amené à évoluer ? De quoi rêvent les jeunes dans un monde qui évolue sans cesse ? Comment leur donner plus la parole ?
Les 29 et 30 mars, vous pourrez assister à plusieurs interventions qui répondront à ces différentes questions. Vous aurez aussi l’occasion d’expérimenter par vous-même en testant des applications d’IA ou de réalité augmentée et de participer à plusieurs débats (notamment après la projection du film « The Best Option, de Serge Goriely).

Éthique, droit et confiance

Comment s’assurer que les applications numériques sont dignes de confiance ? De nombreux cadres éthiques et juridiques viennent d’être adoptés ou sont encore en discussion au niveau européen (Data Act, Data Governance Act, AI Act, Cyber Act, …) afin de rendre le paysage technologique numérique fiable. Au cours de la semaine, et en particulier le 28 mars, vous aurez l’occasion de découvrir et de discuter des derniers développements sur ces sujets. Un nouvel outil d’« assessment » des logiciels d’IA pour évaluer si les exigences éthiques en matière de transparence, de biais, de non-discriminations sont respectées, sera présenté.

Cybersécurité

Avec la numérisation de notre société, la menace cybernétique ne cesse de croître. Les motivations des cybercriminels sont multiples : argent, espionnage, déstabilisation d’un Etat, etc. Les cyberattaques ne touchent pas seulement les administrations publiques ou les infrastructures critiques ! Chaque jour, les citoyens en sont également victimes. Les PME ne sont pas non plus épargnées. Il est donc plus que probable que nous soyons tous exposés un jour ou l’autre à une cyberattaque. C’est pourquoi, nous présenterons, au cours de la journée du 28 mars, plusieurs initiatives visant à rendre notre cyberespace moins vulnérable et plus résilient face à cette menace grandissante.

Les données pour les PME

Les données sont au cœur de la valeur que les entreprises ou les services publics peuvent créer pour les citoyens. Où les trouver ? Comment assurer leur protection et leur qualité ? Comment les enrichir ? L’importance des données dans les modèles d’IA est fondamentale. Nous l’illustrerons à travers de nombreux cas d’utilisation concrets, présentés le 30 mars.

Blockchain&web 3

L’IA permet de générer, d’échanger, de reconnaître et de traiter une quantité très importante de données. Qu’en est-il de la sécurité des données et de leur circulation entre les acteurs ? En gardant une trace sécurisée de tous les échanges par le biais d’un immense « grand livre » tenu virtuellement par des milliers de personnes, la blockchain offre un niveau de sécurité qui préserve les données de dommages, de la falsification et du piratage. Il s’agit d’un avantage non négligeable pour les citoyens, les entreprises et les services publics. Plus largement, le web3 – qui exploite la blockchain – ouvrent de plus en plus de perspectives pour sur une vision décentralisée du web et dans lequel le metaverse pourrait jouer une part importante.

Le 30 mars, Blockchain4Belgium inspirera l’écosystème belge du web3 et de la blockchain et initiera huit groupes de travail qui formuleront des recommandations au gouvernement belge.

Ne manquez pas non plus la séance d’ouverture qui débutera le 27 mars à 14h !  Vous aurez l’occasion d’assister à des séances inspirationnelles qui vous permettront d’avoir une vue d’ensemble sur les possibilités offertes et les enjeux actuels des technologies numériques.

Plus fort grâce à la coopération

L’intelligence artificielle fait déjà partie de notre quotidien et continuera à ouvrir des opportunités de développement que ce soit en matière de sciences, de santé, de bien-être, de mobilité, … Une IA comprise, transparente, inclusive et éthique est essentielle. La AI week réunira de nombreux experts et permettra d’offrir une vue d’ensemble des possibilités en matière d’IA responsable aux bénéfices des citoyens, des entreprises et des institutions publiques tout en abordant l’importance de l’éthique.
Jack Hamande
Directeur général de la DG Simplification et Digitalisation du SPF BOSA

 

Cette initiative est soutenue par le Secrétaire d’État à la Digitalisation, Mathieu Michel, qui ouvrira la semaine de l’IA le lundi 27 mars à 14h. Plusieurs autres membres des gouvernements fédéral et régionaux ou des institutions européennes seront également présents durant cette semaine.

Des experts inspirants partageront avec les participants les dernières tendances et applications concrètes liées à l’IA et aux technologies numériques : Peter Hinssen (Nexxworks), Major General Michel Van Strythem (Cyber Command), Marc Coeckelberg (University of Wien), Laurence Devillers (Paris Sorbonne – CNRS), Gregory Renard (NASA FDL), Ali Dalloul (Microsoft), Axel Legay (UCLouvain), Peggy Valcke (KU Leuven), Benoit Macq (UCLouvain), Thierry Dutoit (TRAIL Trusted AI Labs), Saskia Van Uffelen (Agoria), Nathalie Smuha (KU Leuven), Bart Becks (Conseil européen de l’innovation), Luc Steels (VUB), Ann Nowé (VUB), Hugues Bersini (Université Libre de Bruxelles), Kevin de Patoul (Keyrock), Daniel Du Seuil (EBSI), Tomaso Astasi (Blockchain4Europe), Gregory Lewkowicz (Centre Perelman), Patrice Latinne (EY), Pascal Coppens, Giovanni Briganti (UMons), Ann-Elise Delbecq (IBM), Rob Heyman (Data & Maatschappij Kennis Centrum), Carl Morch & Hans De Canck (FARI AI for the Common Good), Yves Poullet (UNamur), Olaf Wiktowski (Cross Road Labs), Nicolas Van Zeebroeck (ULB), Céline Thillou (Réseau Lieu), Nathanael Ackerman et bien d’autres. 

Pour en savoir plus sur l’événement : https://aiweek.ai4belgium.be/fr/

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.