Actualité Avion sans pilote : Boeing dévoile le premier de ses Loyal Wingman

Pour approfondir le sujet

Véhicule autonome : AnotherBrain lève 19 millions d’euros

C'est un très beau succès que vient d'annoncer la start-up parisienne de Bruno Maisonnier. AnotherBrain a en effet indiqué avoir levé 19 millions d'euros...

Tortoise publie son Global AI Index : la France, 6ème en IA

Le développement de l'écosystème mondial de l'IA voit naître le besoin de se doter d'outils de mesure. Tortoise propose un Global AI Index présenté...

Actu IA fête ses 2 ans !

Nous avons publié le premier article sur Actu IA il y a 2 ans, l'occasion de faire un bilan sur le parcours réalisé et...

L’IRT Saint Exupéry ouvre à Montréal une antenne dont l’IA sera le premier axe stratégique de développement

L'IRT Saint Exupéry a annoncé la création d'une nouvelle antenne, à Montréal, au Canada. Cette collaboration, initiée autour du projet DEEL (DEpendable Explainable Learning)...

Avion sans pilote : Boeing dévoile le premier de ses Loyal Wingman

Début mai, une équipe australienne dirigée par Boeing a présenté le premier avion sans pilote Loyal Wingman à la Royal Australian Air Force. L’avion autonome, qui utilise l’intelligence artificielle pour étendre les capacités des plates-formes avec et sans pilote, est le premier à être designé, conçu et fabriqué en Australie en plus de 50 ans. Il s’agit du plus gros investissement de Boeing dans un avion sans pilote à l’extérieur des États-Unis.

Il s’agit du premier des trois prototypes du programme de développement avancé Loyal Wingman en Australie. L’avion servira également de base au Boeing Airpower Teaming System (ATS) en cours de développement pour le marché mondial de la défense.

“Il s’agit d’un moment historique pour notre pays et pour l’innovation de la défense australienne”, a déclaré le premier ministre australien, Scott Morrison. “Le Loyal Wingman sera fondamental pour explorer les capacités essentielles dont notre Force aérienne a besoin pour protéger notre nation et ses alliés à l’avenir.”

Mel Hupfeld, chef de la Royal Australian Air Force, a déclaré que le déploiement du premier avion était une étape importante dans le projet Boeing Loyal Wingman :

“Ce projet est un excellent exemple d’innovation grâce à la collaboration et à ce qui peut être réalisé en collaboration avec l’industrie de la défense.”

Plus de 35 membres de l’industrie australienne soutiennent des travaux de prototypage dans quatre États australiens. Avec une demande du marché mondial pour des avions sans pilote hautement performants mais extrêmement abordables, Boeing a appliqué l’innovation à l’échelle de l’entreprise pour atteindre ces objectifs. L’avion a été conçu à l’aide d’un jumeau numérique pour modéliser ses structures, ses systèmes, ses capacités et ses exigences pour un cycle de vie entier; fabriqué avec la plus grande pièce composite unique à base de résine du constructeur aéronautique; et assemblé en utilisant des processus de fabrication avancés.

Kristin Robertson, vice-présidente et directrice générale des systèmes autonomes pour Boeing Defence, Space & Sécurité a déclaré. :

“Nous sommes impatients de faire tester l’avion en vol et de prouver le concept d’équipe sans pilote. Nous voyons des alliés mondiaux ayant les mêmes besoins de mission, c’est pourquoi ce programme est si important pour faire avancer le développement du système de coopération Boeing Airpower”.

Le prototype du Loyal Wingman passe maintenant aux essais au sol, suivis d’un taxi et d’un premier vol plus tard cette année. La date de mise en service du Loyal Wingman autonome n’est pas encore connue.

 

Thierry Maubant

Partager l'article

Transformation cloud et digitale : Thales élargit son écosystème de partenaires technologiques

Thales a dévoilé de nouveaux partenaires pour aider notamment les entreprises à accélérer, réduire les risques cyber et sécuriser les initiatives de transformation numérique....

Focus sur le projet APRIORICS de l’IUCT-O Toulouse : IA et médecine personnalisée pour lutter contre le cancer du sein

Le projet APRIORICS (Apprentissage Profond Renforcé par l’ImmunohistOchimie pour la Requalification d’Images de Cancers du Sein) a pour objectif d’utiliser l’intelligence artificielle afin de décrire...

Focus pays : Webinaire « L’intelligence artificielle, instrument de relance économique en Tunisie ? »

Le 29 juillet dernier, le ministère de l'industrie et des PME, en collaboration avec le projet Innov’i – EU4Innovation, a organisé un webinaire réunissant...

Le corpus d’articles arXiv est désormais disponible sur Kaggle

Le corpus d'articles arXiv permet depuis plus de 30 ans à la communauté de chercheurs et au public d'avoir accès aux articles scientifiques dans...