Intelligence artificielle Atos annonce l'acquisition d'Ipsotek pour renforcer son offre dans l'edge computing et...

Pour approfondir le sujet

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

Atos annonce l’acquisition d’Ipsotek pour renforcer son offre dans l’edge computing et l’analyse vidéo

Ce 20 avril 2021, Atos vient d’annoncer trois acquisitions dans l’optique de se renforcer dans plusieurs secteurs : la cybersécurité, la transformation digitale du secteur industriel, l’edge computing et l’analyse vidéo grâce à l’intelligence artificielle. Ce sont respectivement l’allemand Cryptovision, le canadien Processia et le britannique Ipsotek qui viendront renforcer les rangs du français Atos. Ces trois arrivées viennent confirmer la volonté d’Atos de renforcer son portefeuille de services numériques.

L’analyse vidéo et l’edge computing renforcés grâce à l’intelligence artificielle

La première acquisition annoncée par Atos est celle d’Ipsotek, fournisseur de logiciels d’analyse vidéo enrichis par l’IA. Une des solutions d’analyse vidéo développées par la firme britannique est une plateforme d’IA évolutive baptisée VISuite. Elle permet aux utilisateurs de gérer des alertes générées en temps réel et offre des fonctionnalités comme un suivi multi-caméras. Ce logiciel peut être utilisé dans plusieurs contextes : dans la gestion des foules, la détection de fumée, la détection des intrusions, la protection du périmètre, la reconnaissance des plaques minéralogiques ou la gestion du trafic.

Boghos Boghossian, Directeur de la technologie et co-fondateur d’Ipsotek se réjouit de l’acquisition de sa société par Atos :

“Nous sommes ravis d’unir nos forces à celles d’Atos, et sommes convaincus que
nos capacités combinées offriront une valeur significative à nos clients respectifs.
Nous sommes impatients d’avancer ensemble pour construire nos futurs succès.”

Avec cette acquisition, Atos souhaite apporter une solution complète pour tous les acteurs du secteur public, du commerce de détail, de la fabrication, des transports, ou encore des infrastructures critiques. Elle cherche ainsi à renforcer son offre de solutions dans le domaine de l’IA et du machine learning en périphérie de réseau, plus particulièrement en vision artificielle.

Pierre Barnabé, SEVP, Directeur des activités Big Data & Cybersecurité chez Atos, explique :

“Avec ce rapprochement stratégique, Atos renforce sa position de leader en Edge computing et en vision artificielle, complétant ainsi son offre de bout en bout existante de solutions d’IA et de machine learning distribuées en périphérie de réseau. L’expérience d’Ipsotek, ses experts hautement qualifiés et sa suite logicielle renforceront nos équipes et nous permettront de créer une offre véritablement unique sur le marché.”

Un renforcement dans les secteurs de la cybersécurité et de l’industrie 4.0

Atos a également annoncé avoir finalisé l’acquisition de deux autres entreprises : Processia, intégrateur canadien de systèmes de gestion du cycle de vie des produits et Cryptovision, société allemande spécialisée dans les produits et solutions cryptographiques de pointe pour la sécurisation des identités numériques.

Avec Processia, Atos espère enrichir son offre de services actuelle de technologies Siemens, PTC et Dassault Systèmes tout en élargissant sa présence en Amérique du Nord et en Europe. La firme française a pour but de renforcer ses capacités dans l’optique d’accompagner au mieux la transformation digitale des entreprises industrielles.

Avec Cryptovision, c’est dans le domaine de la cybersécurité que Atos souhaite renforcer son portefeuille de solutions et de produits. L’entreprise allemande est en effet réputée pour ses solutions certifiées par l’Office fédéral allemand de la sécurité de l’information (BSI) et accréditées par l’OTAN.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...