Annonces d’Emmanuel Macron à VivaTech : un soutien renforcé à l’intelligence artificielle française en prévision

Photo dillustration - Crédits : service audiovisuel de la commission européenne

Le Président français Emmanuel Macron marque aujourd’hui sa présence au salon VivaTech de Paris, l’événement phare européen du secteur de la technologie. Cette apparition souligne l’engagement de l’État à stimuler l’innovation et à apporter un soutien accru aux entreprises françaises opérant dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA).

Dans le contexte actuel d’un ralentissement des financements dans le secteur technologique, l’Élysée a fait savoir que le président Macron mettra l’accent sur une série de nouvelles mesures pour soutenir l’innovation française en IA. Ces mesures comprendront des financements supplémentaires, un soutien accru pour les bases de données en français utilisées par les modèles de langage à grande échelle et des initiatives de régulation de l’IA anticipant le futur règlement européen sur l’IA.

Emmanuel Macron a exprimé sa vision de l’IA française sur Twitter en déclarant : “Je veux que la France soit championne et se positionne en pointe de cette nouvelle révolution industrielle”. Il prévoit d’annoncer ces nouvelles initiatives à VivaTech pour accélérer le financement, la formation et la recherche en IA en France.

En outre, Macron devrait également partager son intention de “préempter” certaines dispositions du futur règlement européen sur l’IA afin de les instaurer en France sans attendre le processus législatif européen. Parmi celles-ci, l’obligation d’informer l’utilisateur lorsqu’un contenu est généré par une IA.

Cette présence à VivaTech est également l’occasion pour Macron de mettre à jour le “plan IA” de 2018, initialement doté de 1,5 milliard d’euros et qui n’incluait pas les IA génératives, une technologie qui a pris de l’importance depuis le lancement de ChatGPT en 2022.

Selon l’Élysée, la Cour des comptes a estimé que la France a maintenu sa position dans la recherche en IA, comptant 600 start-up et une trentaine de “licornes” de l’IA.

Au-delà de l’IA, le président Macron est attendu pour discuter du financement de l’innovation en général, notamment en se penchant sur les propositions visant à orienter l’épargne des Français vers le secteur technologique à travers des incitations fiscales.

Alors que la “French Tech” est confrontée à des défis, Macron devrait aborder l’idée d’un nouveau plan pour mobiliser les investisseurs institutionnels à hauteur de plusieurs milliards d’euros. Ce plan viserait principalement à financer les “deeptech”, ces start-ups industrielles dans les domaines de la santé, de la défense et du climat, qui sont devenues une priorité pour le gouvernement.

Pour suivre les annonces en direct d’Emmanuel Macron, nous vous invitons à suivre la Stage One de VivaTech à partir de 16H55, pour une table ronde aux côtés d’autres speakers :

L’un des intervenants notables aux côtés de Macron sera Arthur Mensch, PDG de Mistral, une start-up française d’IA récemment créée par d’anciens cadres de Google et Meta (Facebook), dont Guillaume Lample. Mistral a récemment réussi à lever près de 100 millions d’euros.

Mise à jour : retrouvez les annonces d’Emmanuel Macron à VivaTech.

 

 



Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de l’intelligence artificielle
pour rester informé

 

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.