Amazon choisit l’Allemagne pour son nouveau centre de recherche sur l’intelligence artificielle

Amazon choisit l’Allemagne pour son nouveau centre de recherche sur l’intelligence artificielle
Actu IA
Couv

Alors que Facebook, Thales ou encore Samsung ont annoncé ouvrir des centres de recherche au Canada, Amazon semble de son côté préférer cette fois l’Allemagne.

Intelligence artificielle et vision par ordinateur

Après avoir installé de nombreux centres de données dans plusieurs pays, le géant du commerce en ligne a fait part de sa décision d’ouvrir un centre de recherche spécialisé dans l’IA et la vision par ordinateur. Localisé dans la ville universitaire de Tübingen, il sera proche du campus Max Planck regroupant ses instituts pour les systèmes intelligents, la cybernétique biologique et biologie développementale. Il s’agira du 4e centre de recherche de la société en Allemagne puisqu’elle est déjà implantée à Aix-la-Chapelle, Berlin et Dresde.

Ce nouveau centre permettra la création de près de 100 emplois durant les 5 années à venir et s’appuiera notamment sur les experts Bernhard Schoelkopf et Michael J. Black. Ces deux professeurs sont respectivement co-inventeur de la technologie permettant aux machines de comprendre la causalité et spécialiste de la vision par ordinateur ainsi que fondateur de Body Labs.

Un centre de recherche au sein de la Cyber Valley allemande

Ce centre, basé à Tübingen, devrait donc se concentrer sur le machine learning et la vision par ordinateur. Deux domaines fondamentaux pour Amazon qui pourra ainsi améliorer ses technologies, notamment les Amazon Web Services et bien évidemment Alexa. Son assistant domestique est l’un des leaders sur le marché mais fait face à une concurrence particulièrement dynamique.

Le choix de l’Allemagne pourrait donc s’avérer très intéressant tant le pays mise sur sa Cyber Valley. L’arrivée d’Amazon sur place va renforcer l’écosystème et le géant a d’ores et déjà indiqué qu’il contribuera à hauteur d’1,25 millions d’euros à la recherche collaborative sur place. Cet investissement s’inscrira dans la lignée de ceux de BMW, Bosch, Daimler Facebook et Bosch dans le cadre de l’initiative de 2016 sur le développement du machine learning, de la robotique et de la vision par ordinateur localement. Parallèlement, Amazon financera également des bourses de recherche pour un montant de 420.000 euros.