L’intelligence artificielle au centre d’EXPERIMENTA, la Biennale des Arts Sciences à Grenoble

L’intelligence artificielle au centre d’EXPERIMENTA, la Biennale des Arts Sciences à Grenoble
Actu IA
3478885.jpg.1200x900_q85

Ce mois de février sera marqué par la tenue d’EXPERIMENTA, la Biennale Arts Sciences qui se tient à Grenoble du 1er au 10 février.

EXPERIMENTA, la Biennale des Arts Sciences

EXPERIMENTA, la Biennale met en public l’art, la science et la technologie en train de s’inventer ensemble. Pierre angulaire de l’activité de l’Hexagone, EXPERIMENTA, la Biennale Arts Sciences coordonnée par la scène nationale est un rendez-vous articulé à partir d’une programmation de spectacles dans les salles partenaires, d’un salon et de tables rondes.

Durant ces dix premiers jours de février, l’événement associera les artistes, les chercheurs, les entreprises, les citoyens à la co-construction d’un nouveau regard sur les questions de société à travers des œuvres au croisement des arts et des sciences. Parallèlement se tiendra EXPERIMENTA le Salon Arts Sciences durant lequel, pendant trois jours, les artistes, scientifiques, technologues et industriels transmettent leur démarche de création commune à travers des dispositifs artistiques et technologiques, des démonstrations techniques, des rencontres et des ateliers participatifs.

Onze tables rondes mettront en perspective les grandes thématiques abordées par les dispositifs présentés. Elles permettront de se questionner ensemble sur les enjeux sociétaux liés au développement de l’intelligence artificielle, de la souveraineté du numérique, du low-tech, des rites et des technologies, de la réalité virtuelle…

L’intelligence artificielle sera au coeur de plusieurs événements organisés par EXPERIMENTA, notamment lors du Forum.

Intelligence artificielle et libre arbitre
/ ME 07 / 19H30 à la MC2 Grenoble

Conférenciers

  • Étienne Klein, Physicien au CEA, professeur à l’École centrale à Paris. Étienne Klein est physicien, directeur de recherches au CEA et docteur en philosophie des sciences. Il est professeur à l’École Centrale de Paris et dirige le Laboratoire de Recherche sur les Sciences de la Matière du CEA (LARSIM).
  • Joris Mathieu, metteur en scène, notamment du spectacle Artefact et directeur du TNG Lyon, introduira la conférence.

En écho au spectacle Artefact présenté à la MC2: Grenoble, Étienne Klein présentera sa réflexion sur «la vie humaine par temps de robots » à travers, notamment le prisme de la robotique médicale et de l’intelligence artificielle appliquée à la médecine. Joris Mathieu, metteur en scène, introduira la conférence et interviendra au cours de la soirée.

Cette conférence fait partie du cycle : Nouveaux Mondes – Penser à haute voix, un cycle de grandes conférences tout public et gratuites, organisé par l’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences et la MC2: Grenoble portées par la passion de penser à haute voix et d’échanger avec des invités issus d’horizons et de courants de pensée différents sur des sujets de société qui ouvrent sur le futur et l’imaginaire.

L’intelligence artificielle & l’illusion du vivant
/ JE 08 / 10h30 > 11H45 à la Maison Minatec

Animateur et intervenant

  • Théophile Ohlmann, psychologue cogniticien, conseiller scientifique au CEA

Intervenants

  • Rocio Berenguer, chorégraphe
  • Thomas Peyruse, artiste roboticien
  • Laurence Cornez, ingénieure au CEA-List, spécialiste du deep learning
  • Véronique Aubergé, chercheure CNRS au LIG en robotique sociale

Le vivant complexe est-il imitable ? Les récents développements des technologies, et en particulier de l’intelligence arti cielle, donnent à penser que des êtres comme Frankenstein ou le Golem ne sont plus seulement fantasmatiques mais rentrent dans le champ des possibles.

On dote en effet les machines de la capacité de raisonner, de parler, de bouger, d’avoir des interactions, créant ainsi une illusion con rmée du vivant et suscitant l’empathie. Qu’est-ce qui provoque cette illusion ? Sur quels éléments psychologiques se fonde-t-elle ? Des artistes et des chercheurs travaillant sur l’illusion du vivant aborderont ensemble ces questions.

Table ronde “Penser l’humain à l’heure de l’intelligence artificielle”
/ ME 07 / 14H30 > 17h30  à la Maison Minatec

Dans le cadre de la journée professionnelle du Forum, le mercredi 7 février, se tiendront également plusieurs événements dont la table ronde “Penser l’humain à l’heure de l’intelligence artificielle”.

Animateur

  • Thierry Keller, directeur des rédactions de USBEK & RICA

Intervenants

  • Marc Duranton, expert CEA International en systèmes embarqués et réseaux de neurones
  • Ségolène Aymé, spécialiste des maladies rares à l’Institut du cerveau à Paris
  • Rocio Berenguer, artiste
  • Jean-François Peyret, metteur en scène
  • Samuel Bianchini, artiste et chercheur
  • Théophile Olhmann, psychologue, cogniticien, conseiller scientifique au CEA
  • Henri Peña Ruiz, philosophe

À l’aube d’un changement dû à l’accélération des avancées technologiques (informatiques, bio-technologiques, robotiques…) combinées au big data, de nouvelles perspectives laissent imaginer des transformations profondes de notre société. Ces avancées de l’intelligence artificielle sont telles qu’elles nous interrogent sur l’avenir de l’humanité. Plus précisément, il s’agit d’interroger sa relation au corps, son rapport à l’environnement et à ses pairs. Un débat avec des scientifiques, des artistes et des philosophes pour ouvrir les chemins des possibles.

Plus d’informations sur :
www.experimenta.fr
www.atelier-arts-sciences.eu
www.theatre-hexagone.eu
www.cea.fr