Evénements Hackathon IA & Droit au Village de la Legaltech du Paris Open...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Concevoir des algorithmes et des modèles de Machine Learning plus éthiques : 3 questions à Michael Kearns

Michael Kearns, professeur de sciences informatique et de l'information à l'Université de Pennsylvanie, travaille notamment sur les sujets de l'apprentissage automatique, de la théorie algorithmique...

Focus sur trois projets de recherches pour mieux comprendre le comportement animal

Les projets impliquant l'intelligence artificielle et les animaux semblent se développer progressivement. Que ce soit pour lutter contre l'extinction des éléphants d'Afrique, reconnaitre les...

Afrique du Sud & Australie : une IA reconnue comme inventeur lors du dépôt de deux demandes de brevets

C'est une décision de justice qui semble tout à fait historique : une intelligence artificielle baptisée DABUS, conçue dans le cadre de"The Artificial Inventor...

Lanfrica, le TAL appliqué aux langues africaines – Entretien avec Bonaventure Dossou et Chris Emezue

Faire tomber la barrière des langues grâce aux données et à l'IA et renforcer l'accès à l'information dans les langues aux ressources limitées, deux...

Hackathon IA & Droit au Village de la Legaltech du Paris Open Source Summit

Le 7 décembre 2017 aura lieu le hackathon de clôture du programme [Open Law] IA & Droit — données d’apprentissage.

Lors des six derniers mois, magistrats, avocats et juristes de l’association Open Law* Le droit ouvert, dont la démarche est résolument orientée sur la production de ressources ouvertes, ont travaillé d’arrache‐pied pour créer un jeu de données de Natural Language Processing (NLP) en langue française. Dans ce jeu, chaque paragraphe de plusieurs centaines de décisions de justice récentes a été typé à la main parmi plus de trente catégories (parties, avocats, magistrats, référence de la décision attaquée, exposé des faits et de la procédure, règle de droit applicable, argumentation du juge, solution…) avec le logiciel libre Brat. L’objet de ce jeu de données, publié sous licence ODbL, est de permettre d’apprendre par machine learning à reconnaître la structure d’une décision de justice.

Le jeu de données pourra être exploité grâce des algorithmes libres grâce notamment à XGBoost. Quant aux développements logiciels, le parser original étant en Scala-Xml, ils feront appel à des compétences en R, Python ou Scala.

Cet événement est organisé pour faire se rencontrer juristes et développeurs. Les participants au hackathon sont invités à prolonger le travail du barcamp du 7 novembre pour réfléchir à la conception de cas d’usage concrets pour ce jeu de données. Pour ce faire, ils pourront s’inspirer des cas d’usage ayant émergé lors du barcamp organisé le 7 novembre dernier, dont voici quelques exemples :

  • Regrouper les décisions ayant le même fondement juridique ;
  • Trier le flux des pourvois pour attribution aux chambres de la Cour de cassation ;
  • Améliorer la lisibilité des décisions aux citoyens et simplifier l’affichage des décisions ;
  • Fournir des statistiques judiciaires sur les parties ;
  • Créer des études d’impact pour le législateur (état de la jurisprudence relative à un texte donné).

Un travail d’analyse de la faisabilité et des enjeux éthiques de chaque projet sera mené en début d’après‐midi. Le hackathon se terminera par une séance de présentation des projets, qui pourront alimenter la feuille de route Intelligence Artificielle d’Open Law pour 2018.

À l’issue de cette séance de pitches, M. Cédric Villani, en charge d’un rapport parlementaire sur l’intelligence artificielle, interviendra pour nous éclairer sur le sujet et introduire une table ronde où les porteurs du projet IA & Droit restitueront leur travail sous l’angle de l’évaluation scientifique et éthique de la constitution d’un jeu de données d’apprentissage.

Le programme

  • 9 h : accueil des participants ;
  • 9 h 30 : présentation du jeu de données ;
  • 10 h : constitution des équipes autour des différents sujets ;
  • 13 h : pause déjeuner ;
  • 14 h : reconstitution des workshops — faisabilité et enjeux éthiques ;
  • 16 h : pitches ;
  • 16 h 30 : tribune de Cédric Villani ;
  • 17 h : restitution du programme IA & droit — données d’apprentissage par Camille Le Douaron ;
  • 17 h 30 : table ronde sur les enjeux éthiques et méthodologiques de la constitution de données d’apprentissage — participants à confirmer.

Pour participer : inscription sur meet-up ou sur place au Paris Open Source Summit.

 
Johanna Diaz

Partager l'article

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Victor Schmidt, doctorant sous la direction de Yoshua Bengio, est le lauréat de la 6ème bourse Antidote en TAL

Druide informatique a annoncé fin mai la nomination du lauréat de la 6e Bourse Antidote en traitement automatique de la langue (TAL). Victor Schmidt,...

Retour sur le lauréat du Prix CNIL-INRIA pour la protection de la vie privée

Fin mai, François Pelligrini et Mathieu Cunche, co-présidents du Jury du Prix CNIL-Inria, ont remis le prix pour la protection de la vie privée...

La Lufthansa s’appuie sur le logiciel « Virtual Aviation Training » de NMY pour former ses équipes de cabine

La pandémie a fortement impacté les compagnies aériennes. Depuis la levée des restrictions sanitaires, elles doivent affronter un autre problème : malgré une forte...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci