X
    Catégories: Actualité

La start-up Navya dévoile son taxi autonome basé sur l’IA et veut révolutionner le transport urbain

C’est mardi soir à Paris, que la start-up lyonnaise Navya a présenté son taxi hyperconnecté et autonome. Autonom Cab est un véhicule unique en son genre, à propulsion 100% électrique, et basé sur l’intelligence artificielle.

Une première mondiale et une avancée vers une meilleure mobilité urbaine

Après ses Autonom Shuttles, Navya a dévoilé son premier taxi-robot autonome au monde. Ce monospace peut accueillir 6 personnes dans ses 4,65 mètres de long. Sans volant, sans pédales et hyperconnecté, il propose aux voyageurs de pouvoir se déplacer, de commander des entrées de cinéma, de visiter interactivement la ville et même de se faire une playlist.

Créée en 2014, Navya n’a pas tardé à entrer de plein pied dans le marché des véhicules autonomes, notamment avec ses navettes 15 places, les Autonom Shuttles. Avec Autonom Cab, la start-up cible les opérateurs de transports, les sociétés de taxi, de VTC mais également les collectivités territoriales. Le fonctionnement est très simple puisque les clients peuvent commander leur taxi directement sur l’application dédiée et choisir s’ils souhaitent un véhicule partagé ou privatisé.

Outre son aspect futuriste, c’est surtout une solution très intéressante de mobilité partagée. Destinée à répondre à la congestion urbaine mais également à la pollution, il sera disponible en 2018. Son prix à l’achat peut cependant s’avérer un peu élevé pour l’instant car un taxi de ce type vous coûtera pas moins de 250.000 euros. La start-up est en effet obligée de faire avec les prix actuels des technologies.

Thierry Maubant: